Limoges 11° C
samedi 29 février

Et avant le Tournoi des Six Nations féminin...

08h30 - 11 février 2020
Et avant le Tournoi des Six Nations féminin...
L'équipe de France de rugby féminin a été reçue à la mairie (© Ville de Limoges) - ©

Samedi 8 février à 21 heures, la rencontre France-Italie a eu lieu au stade de Beaublanc à Limoges, dans le cadre du Tournoi des Six Nations féminin. L'équipe de France a passé plusieurs jours dans la cité porcelainière.

Avant leur match contre l'Italie dans le cadre du Tournoi des Six nations, les joueuses de l'équipe de France de rugby se sont préparées au centre de Chéops à Limoges, où elles étaient hébergées toute la semaine.

L'occasion de rencontrer le public haut-viennois, notamment lors d'un entraînement auquel Jean-Claude Leblois, le président du Conseil départemental de la Haute-Vienne, et Sandrine Rotzler, la vice-présidente en charge de la vie associative et du développement de la pratique sportive, avaient convié les collégiens des sections rugby de la Haute-Vienne.

Chéops

Ce sont ainsi près de 70 élèves issus des sections rugby des collèges Donzelot de Limoges et Darnet de Saint-Yrieix-la-Perche qui ont pu profiter d'un échange privilégié avec le XV de France. Comme le soulignent les responsables des sections, Bruno Guille (Darnet) et Didier Palisson (Donzelot), la part de filles est en augmentation dans les équipes. Exemple au collège de Saint-Yrieix-la-Perche, où les filles représentent actuellement 33 % de l'effectif contre 8 % en 2015. Au collège Donzelot, l'objectif de recréer une équipe 100 % féminine l'année prochaine.

Cette réception à Limoges prouve, une nouvelle fois, que le centre Chéops et ses nombreux équipements sont aptes à recevoir des équipes sportives nationales et internationales, que ce soit en termes d'hébergement, de restauration mais aussi de préparation à la compétition avec un complexe sportif dernier cri. Une grande variété de disciplines est concernée : après le départ du XV de France féminin, ce sont les équipes de France masculine et féminine de water-polo qui y ont été accueillies.
Alors que ces installations ont d'ores et déjà contribué à ce que le territoire soit labellisé « Terre de Jeux 2024 », l'ambition de la Haute-Vienne est désormais de devenir centre de préparation des Jeux (CPJ) afin de figurer sur la liste officielle que le Comité d'organisation des Jeux olympiques mettra à disposition des délégations étrangères. Être ainsi identifié par Paris 2024 permettrait d'accueillir des athlètes olympiques et paralympiques pour leur préparation.

À la mairie

Lors d'une réception conviviale et tout à fait informelle, les joueuses ont été reçues à la mairie, où les attendaient Émile Roger Lombertie, le maire, ainsi que Sylvie Rozette, adjointe en charge de la jeunesse et des sports. Les filles de l'USAL étaient présentes également ainsi que les familles des deux Limougeaudes, Pauline Bourdon et Agathe Sochat, qui n'ont pas manqué de confier leur émotion de « jouer à la maison devant les proches et les amis ».

0 commentaires
Envoyer un commentaire