Limoges 7° C
samedi 18 janvier

Et si on adoptez l’électrique ?

23h40 - 15 décembre 2019
Et si on adoptez l’électrique ?
- © 1694-Navettes-e?lectriques-P8

Limoges Métropole en concertation avec la Ville de Limoges, a choisi d’expérimenter l’utilisation de quatre navettes électriques en centre‐ville de Limoges jusqu’au 22 février 2020.

Cette expérimentation fait partie du dispositif « Action coeur de ville » qui répond à une double ambition : conforter le rôle de moteur des villes moyennes en tant que moteur de développement des territoires et améliorer les conditions de vie de leurs habitants.

L’objectif de cette nouvelle offre de service temporaire est de faciliter les déplacements des usagers et l’accès au coeur de ville notamment en ces périodes d’affluence : marché de Noël et soldes d’hiver.

Ces navettes qui circuleront au coeur de Limoges s'intègreront complètement dans l'offre de transports urbains de Limoges Métropole sans modifier les itinéraires des lignes régulières en place.

Cette expérimentation, financée entièrement par Limoges Métropole, représente un coût d’environ 110 000 € HT.

Itinéraires

Les itinéraires des navettes ont été conçus afin de relier les principaux parkings du centre‐ville de Limoges (parking Jourdan, parking Champs de Juillet, parking Churchill, etc.) à l'hyper centre et notamment les rues piétonnes.

Les navettes seront accessibles soit à des arrêts déjà existants du réseau, soit sur des arrêts provisoires spécialement mis à disposition, soit sur des zones à la demande, sur simple signe aux conducteurs.

Jusqu’au 12 janvier 2020 : pendant le marché de Noël, les navettes électriques ne pourront pas accéder à l’hyper centre‐ville et circuleront ainsi, au plus près du coeur de ville (Place de la Motte, Place Denis Dussoubs, etc.), permettant aux usagers d’accéder aux diverses animations et commodités.

Du 13 janvier au 22 février 2020 : l’itinéraire des navettes permettra un passage des véhicules en hyper centre‐ville, afin de rapprocher au maximum les usagers des rues commerçantes.

0 commentaires
Envoyer un commentaire