Limoges 7° C
samedi 18 janvier

Bonne santé du sport dans l’Académie

00h14 - 04 décembre 2019
Bonne santé du sport dans l’Académie
- © 1693-Acade?mie-limoges-JO-1

Pour la deuxième fois, le délégué ministériel des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, Thierry Terret a été reçu dans l’académie de Limoges pour échanger avec les représentants du sport scolaire et reconnaître l’engagement de l’académie de Limoges dans le projet olympique.

Il n’a pu que le constater : l’académie de Limoges est pleinement engagée dans le label « Génération 2024 », dont Thierry Terret a en charge la promotion.

Au cours de la réunion sur la mise en œuvre de ce dispositif dans l’académie, le délégué ministériel des Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) 2024 est revenu sur le plan d’héritage pour les Jeux de Paris 2024, présenté par le Premier ministre Edouard Philippe, au début du mois de novembre.

Celui-ci a pour but de construire l’héritage des jeux olympiques : « Parmi les principales actions prévues dans ce plan, figurent d’une part le déploiement du label “Génération 2024” de l’école jusqu’à l’université et d’autre part, la mise en place de dispositifs particuliers permettant aux jeunes de pratiquer davantage d’activités physiques dans les établissements scolaires ou en périphérie immédiate avec l’USEF, l’UNSS et l’USEP ».

L’académie de Limoges est particulièrement investie dans le développement des activités physiques et sportives, facteurs de réussite et d’épanouissement des élèves. La vitalité du sport scolaire dans l’académie se concrétise par 44% d’élèves licenciés pour l’USEP (moyenne nationale : 27%) et 28% d’élèves licenciés pour l’UNSS (moyenne nationale : 24%). Ces résultats sont « notamment dus aux partenariats actifs avec les représentants de l’USEP et de l’UNSS », a souligné l’inspecteur d’académie d’EPS, Philippe Sbaa.

LABELLISATION

Cette bonne santé du sport scolaire a permis à la rentrée 2019 la labellisation de 26 écoles et 28 établissements scolaires supplémentaires dans l’académie de Limoges, des résultats remarqués par Thierry Terret, pour qui l’objectif prévu pour 2024 est déjà quasiment atteint dans le second degré (20% des écoles et établissement). Il a ainsi souligné le dynamisme de l’académie de Limoges, deuxième en Métropole en termes de labellisation, et a noté « une belle dynamique territoriale » et « un terreau très positif pour l’ensemble des projets ».

-

CLASSE COURBERTIN MILLIAT

Autre exemple de l’engagement de l’académie de Limoges : la classe « Pierre de Coubertin-Alice Milliat », qui comprend 20 élèves (six de Corrèze, six de Creuse et huit de Haute-Vienne). Cette dernière constitue un levier important dans l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris. Les jeunes de cette classe pourront être intégrés à l’équipe des organisateurs bénévoles des JOP 2024.

TEMPS FORTS

Dans le cadre des dispositifs d’appui au JOP 2024, l’année scolaire 2019-2020 est également rythmée par trois temps forts sportifs : la Journée nationale du sport scolaire qui a eu lieu le 25 septembre dernier dans toute l’académie de Limoges où plusieurs évènements étaient organisés dont une action phare à La Borie, la Semaine olympique et paralympique en février 2020, et la Journée olympique, qui se tiendra le 23 juin 2020.

CITIUS, ALTIUS, FORTIUS

Thierry Terret, Anne Laude, la rectrice de l’académie de Limoges, Philippe Sbaa et les partenaires de l’opération ont pu notamment observer les jeunes du collège Jules Marouzeau et du lycée Pierre Bourdan s’entraîner au VTT. Ces derniers ont également accompagné les élèves de l’école de Bonnat dans l’activité « futsall ». Les écoliers avaient par ailleurs préparé une surprise pour la venue du délégué ministériel devant lequel ils ont réalisé une flashmob.

Anne Laude, a insisté sur l’ambition de faire de l’axe « santé, activités physiques et sportives » une des priorités de l’académie de Limoges. Elle projette ainsi de créer à la rentrée 2020 trois pôles « excellence sportive et santé », un dans chaque département : aux lycées Bourdan et Favard à Guéret en Creuse ; Renoir, Limosin et Pagnol à Limoges ; et Simone Veil, Cabanis et Bossuet à Brive en Corrèze.

QUATRE FILIÈRES

Chaque pôle comportera quatre filières : filière sportive d’accès au haut niveau (développement des sections sportives scolaires, création de classes sport à horaires aménagés, renforcement de l’aménagement de l’accueil des sportifs de haut niveau des pôles espoirs) ; Filière d’accès aux métiers du sport (options EPS en lycée, une mention complémentaire post-bac pro de préparation aux BPJEPS, expérimentation d’une formation continue d’initiative locale (FCIL) aux métiers du sport) ; Filière sport-santé-développement durable (lutter contre l’inactivité, la sédentarité et protéger la planète par une pratique régulière des activités physiques) ; Filière savoir nager (déploiement du projet pédagogique académique « Savoir nager de l’école au collège » dans les collèges et les écoles en partenariat avec les mairies, mise en place de créneaux spécifiques « natation non nageurs » pour les élèves de lycées et lycées professionnels).

0 commentaires
Envoyer un commentaire